150 ans d’histoire

La Ville de Dunham fête ses 150 ans d’existence en 2017, la même année que la Confédération canadienne!

Dunham peut s’enorgueillir d’être le premier Canton du Bas-Canada. En effet, c’est en 1796 que ce Canton, à la fin du mandat de Lord Dorchester, est octroyé à Thomas Dunn et ses 34 associés. Il fut incorporé en 1855. C’est toutefois en 1867 que la vie municipale pris son envol avec l’incorporation du Village de Dunham. C’est finalement beaucoup plus tard, le 25 septembre 1971, que la Ville de Dunham actuelle naît de la fusion volontaire du Village et du Canton.


Saviez-vous que?

L’hôtel de ville actuel est le troisième à avoir été construit sur le même site. Le premier bâtiment fut construit en 1857, avant même l’incorporation du Village de Dunham, pour la somme de 2 396 $. Lors de la première année d’existence de la corporation du Village en 1867, un tison provenant d’un incendie qui avait pris naissance à l’hôtel Seely (actuel Relais de la Diligence) a déclenché un autre incendie à l’hôtel de ville qui fut une perte totale.

En 1869, un autre édifice fut érigé pour le remplacer. On y a tenu les assemblées des municipalités du Canton et du Village et après 1971 (fusion des deux municipalités), celles de la Ville de Dunham, et ce jusqu’en 1995. Les coûts de construction s’élevaient à ce moment à 2 600 $.

En 1995, ce deuxième édifice fut démoli pour cause de vétusté et le bâtiment actuel fut construit au coût de 525 695 $. La Ville, le gouvernement provincial et le gouvernement fédéral ont défrayé chacun un tiers de cette somme.


Pour souligner le 150e du Village, les représentants de la Ville ont planifié un programme d’activités afin de faire de cet événement, une année de partage, d’échanges, de découvertes et de souvenirs. Surveillez la publicité.

Les armoiries de Dunham

logo armoiries (jpg)

Explication des armoiries

Explication des termes héraldiques employés dans les armoiries de la ville de Dunham

Blasonnement : D’or, d’Argent, d’Azur et de Sinople

À droite en haut : D’Argent à trois trèfles de Sinople

À droite en bas : De Sinople à l’arbre d’Or

À gauche en haut : D’Or à fleur de lys d’Azur

À gauche en bas : D’Azur au bar d’Argent

Ornements extérieurs : L’Écu timbré d’une couronne murale d’Or, à cinq tours crénelées, maçonnée de sable et ombrée du dessous, le tout soutenu par deux branches d’érable d’automne « croisées en pointe ».

Devise : ADVITAS ET VOLUNTAS

D’azur : Azur est la couleur bleu en héraldique. Cette couleur symbolise « la pureté de l’espace ».

D’or : Premier métal précieux utilisé en héraldique, il est le symbole de la « gloire ».

D’argent : Deuxième métal précieux utilisé en héraldique, il signifie « victoire ».

De sinople : Sinople est la couleur verte. Sinople est le nom de la ville entourée de jardins verdoyants et de magnifiques frondaisons que les croisés aperçurent.

Trèfles : Les trèfles sont placés dans les armoiries en mémoire de Sir Thomas Dunn qui était de descendance irlandaise. C’est en son honneur que la ville porte aujourd’hui le nom de « Dunham ».

Fleur de lys : Signifie que la ville de Dunham est située dans la province de Québec.

Arbre héraldique : Représente le site enchanteur de la ville de Dunham.

Bar : Poisson héraldique qui représente le lac Selby, situé dans la ville de Dunham.

Couronne murale : Dignité de ville.

Maçonne : Qui imite un mur de pierre ou de brique.

Branche d’érable d’automne : La feuille d’érable est l’emblème du Canada, où la ville de Dunham est située.

Advitas et voluntas : Devise des armoiries de la ville de Dunham : « Vif désir ainsi que volonté ».