150 ans d’histoire

La Ville de Dunham fête ses 150 ans d’existence en 2017, la même année que la Confédération canadienne!

Dunham peut s’enorgueillir d’être le premier Canton du Bas-Canada. En effet, c’est en 1796 que ce Canton, à la fin du mandat de Lord Dorchester, est octroyé à Thomas Dunn et ses 34 associés. Il fut incorporé en 1855. C’est toutefois en 1867 que la vie municipale pris son envol avec l’incorporation du Village de Dunham. C’est finalement beaucoup plus tard, le 25 septembre 1971, que la Ville de Dunham actuelle naît de la fusion volontaire du Village et du Canton.


Saviez-vous que?

En 1911, Mme Elizabeth Ann Beach a convoqué une rencontre pour créer la première Women’s Institute au Québec, inspirée de celle de Stoney Creek (Hamilton, Ont.). Les travaux de l’institut ont attiré l’attention du Macdonald College et il fût décidé par l’organisme, maintenant associé à l’université McGill, de mettre en place des initiatives similaires partout au Québec. Ces initiatives s’appelleront les Homemakers Clubs of Quebec. L’initiative dunhamienne portera ses fruits et en 1919, le Women’s Institute s’organisera au niveau provincial. Mme Beach sera élue première vice-présidente, et finalement présidente pour le Québec.

L’organisme existe toujours à Dunham et un monument commémoratif a été érigé au cœur du village devant leur premier lieu de rassemblement, tout juste à côté de l’actuelle caserne d’incendie.

Le district Prairie Beach de Dunham est d’ailleurs nommé en l’honneur de cette famille. La maison d’origine (1846) se trouve toujours au 2667, rue Principale.


Pour souligner le 150e du Village, les représentants de la Ville ont planifié un programme d’activités afin de faire de cet événement, une année de partage, d’échanges, de découvertes et de souvenirs. Surveillez la publicité.

Les armoiries de Dunham

logo armoiries (jpg)

Explication des armoiries

Explication des termes héraldiques employés dans les armoiries de la ville de Dunham

Blasonnement : D’or, d’Argent, d’Azur et de Sinople

À droite en haut : D’Argent à trois trèfles de Sinople

À droite en bas : De Sinople à l’arbre d’Or

À gauche en haut : D’Or à fleur de lys d’Azur

À gauche en bas : D’Azur au bar d’Argent

Ornements extérieurs : L’Écu timbré d’une couronne murale d’Or, à cinq tours crénelées, maçonnée de sable et ombrée du dessous, le tout soutenu par deux branches d’érable d’automne « croisées en pointe ».

Devise : ADVITAS ET VOLUNTAS

D’azur : Azur est la couleur bleu en héraldique. Cette couleur symbolise « la pureté de l’espace ».

D’or : Premier métal précieux utilisé en héraldique, il est le symbole de la « gloire ».

D’argent : Deuxième métal précieux utilisé en héraldique, il signifie « victoire ».

De sinople : Sinople est la couleur verte. Sinople est le nom de la ville entourée de jardins verdoyants et de magnifiques frondaisons que les croisés aperçurent.

Trèfles : Les trèfles sont placés dans les armoiries en mémoire de Sir Thomas Dunn qui était de descendance irlandaise. C’est en son honneur que la ville porte aujourd’hui le nom de « Dunham ».

Fleur de lys : Signifie que la ville de Dunham est située dans la province de Québec.

Arbre héraldique : Représente le site enchanteur de la ville de Dunham.

Bar : Poisson héraldique qui représente le lac Selby, situé dans la ville de Dunham.

Couronne murale : Dignité de ville.

Maçonne : Qui imite un mur de pierre ou de brique.

Branche d’érable d’automne : La feuille d’érable est l’emblème du Canada, où la ville de Dunham est située.

Advitas et voluntas : Devise des armoiries de la ville de Dunham : « Vif désir ainsi que volonté ».